24
abril 2013

L’avancée du streaming musical – Infographie

Le streaming musical nous vous en parlons très souvent sur notre blog. Cela fait quelques années déjà qu’énormément de monde afflue massivement sur les différents services proposés, qui sont d’excellente solution pour écouter de la musique en ligne de façon gratuite, ou bien payante. Cependant, c’est en 2012 que ce genre de service a explosé, et dont des millions d’utilisateurs ont envahi les serveurs afin d’écouter un morceau à la demande. Le boom de 2012 a fait que quelques entreprises leader sur Internet sont également en ce moment même sur un projet de service musical à la demande.

Bien que le service Deezer soit l’un des pionniers dans le domaine, en tout cas en France, aujourd’hui la guerre est déclarée entre les nouveaux acteurs que sont Spotify et Grooveshark, qui depuis moins longtemps que le Français ont fait petit à petit leur place pour devenir incontournable à l’heure d’écouter un nouveau groupe et artiste, en proposant également un catalogue musical on ne peut plus complet, et disposant pour chacun d’eux, de leurs petits avantages qui font que l’ont préférera plus l’un que l’autre.

Ce boom peut également être la cause de lois de plus en plus strictes envers le piratage. Il est vrai que les chiffres d’affaires de l’industrie du disque étaient en chute libre depuis bien des années, car avec la popularisation d’Internet et les innombrables sites Web où l’on pouvait télécharger de la musique gratuitement, mais illégalement, fleurissaient à toute allure.

Des services simples, mais très appréciés

C’est pourquoi ces services où il est possible d’écouter la musique que l’on souhaite proposent différents types d’abonnements, qu’ils soient gratuit et avec un temps d’écoute limité et de la publicité entre chaque morceau ou bien payant, qui moyennent un abonnement mensuel pour quelques euros, permet d’écouter tout ce que l’on souhaite et de façon illimitée. Ce sont ces méthodes, qui font de ces services d’excellentes solutions pour l’écoute musicale en ligne et dans un même temps, faire relever la tête de l’industrie du disque.

Bien entendu, il n’y a pas seulement ces méthodes d’abonnement et compte gratuit qui font de ces services les meilleures solutions à l’heure actuelle pour écouter de la musique. En effet, la satisfaction du client y est pour beaucoup. Que l’on utilise le client de bureau, l’application mobile ou bien simplement le site Internet du service, c’est l’expérience qu’offrent ces derniers qui jouera un très gros poids dans balance.

Comme vous le savez déjà, un client content est un client qui reviendra, non seulement il reviendra, mais il en parlera également autour de lui pour le recommander à ses amis. Selon une étude récente nous parlons de 77% des utilisateurs qui sont très satisfaits de ces services et ces chiffres sont bien le reflet de l’engouement envers ces services musicaux depuis 2012. De plus, comme nous le disions, ces services disposent de différentes formules d’abonnements, gratuites et payantes, et un client très satisfait aura bien entendu tendance à passer sur un abonnement payant afin de profiter à 100% de l’expérience que lui proposer son service.

D’ailleurs, les chiffres que nous fournis Spotify parlent d’eux même, car selon eux ce sont 20% des utilisateurs gratuits qui passent sur un abonnement payant afin de pouvoir écouter tout ce qu’ils souhaitent de façon illimitée, sans aucune publicité et avec la possibilité de ce constituer leur propre bibliothèque musicale en ligne pour seulement quelques euros. Bien entendu, en tant qu’utilisateur gratuit il nous est possible de tester le service avec les privilèges d’un compte premium afin de tester toutes les fonctionnalités du service durant un temps limité, et bien entendu, le choix de passer sur un abonnement payant se fait effectivement après cette période de test.

2012 : l’année de tous les records

L’engouement général du streaming d’où en a résulté ce véritable boom, à bien évidemment sortit la tête de l’eau de l’industrie du disque. Une fois encore, chiffres à l’appui, pour l’année 2012 nous avons eu affaire à une croissance de 59% par rapport à l’année précédente. En d’autres termes, cette croissance est la cause de la génération d’environ 571 millions de dollars uniquement l’an dernier, ce qui prouve une fois de plus que ce genre de genre est on ne peu plus florissant et la cause des différents prochains services sur le point de sortir.

De plus, il est également estimé que les abonnements proposés par ces services ont constitué une rentrée de fonds égaux à 10% du total du chiffre d’affaires généré par les médias numériques de la musique. En outre, sachez que l’Europe est le continent où ses services marchent le plus, avec notamment les pays scandinaves qui ont énormément contribué à ces chiffres dont la croissance fut sans précédent.

D’un autre côté, il faut avouer que cela n’est vraiment pas bon pour tous les autres marchands de musique. Je parle bien entendu des disquaires et autres magasins de disques où nous allions à l’époque, l’avant Internet, pour acheter nos vinyles, cassettes ou CD. En effet, le « dématérialisé » est très à la mode pour les nouvelles générations. Non seulement ce sont les étagères qui soufflent un peu, mais surtout il n’est plus nécessaire de faire des kilomètres pour trouver un bon disquaire qui serait susceptible d’avoir en vente un titre extrêmement rare, qu’en l’espace de quelques secondes de recherche sur ces services nous pourrions trouver notre bonheur.

Certes, et heureusement, pour beaucoup d’entre nous nous n’en sommes pas encore là, car d’après les chiffres de ventes de disques, les magasins ont bien senti une petite baisse, mais pas au point de devoir mettre la clef sous la porte, loin de là. Et la tendance prouve effectivement que ce sont les nouvelles générations qui sont adeptes de ces services et désertant les bons vieux disquaires, car d’après une autre étude réalisée aux États-Unis, ce sont les 13-35 ans qui passent le plus de temps sur ces services.

Les soucis et améliorations des services

Comme nous le disions plus haut, l’un des problèmes que peuvent rencontrer ces services est tout simplement le piratage. Bien que les lois dans les différents pays freinent le téléchargement illégal, c’est l’un des plus gros soucis de ces services. Il est vrai qu’il existe des personnes ne se souciant pas des lois et qui continuent à télécharger de la musique pour se constituer leur propre catalogue, ou bien qui utilise divers programmes pour ne pas se faire prendre.

Cependant, le piratage n’est pas la seule cause pour laquelle certaines personnes n’utilisent pas ces services ou ferment leur compte, mais aussi la publicité. En effet la publicité peut également jouer un grand rôle dans le choix et la méthode d’utilisation d’un service. Si vous avez déjà utilisé un service d’écoute musicale en ligne gratuitement, vous avez sûrement déjà eu affaire avec les innombrables publicités.

Par exemple, si vous utilisez Spotify gratuitement, entre chaque morceau vous aurez une publicité ô combien ennuyeuse à la longue, et il est compréhensible que certains utilisateurs ne souhaitant ou ne pouvant pas payer un abonnement, arrêtent d’utiliser ces services et se retourne vers d’autres solutions, légale ou illégale. D’ailleurs, toujours selon une étude, ce sont près de 70% des utilisateurs qui sont inactifs sur les services.

Enfin, l’exportation internationale de ces services est un des points clefs. Bien que Deezer s’est exporté dans 180 pays, Spotify reste par exemple inaccessible dans beaucoup de pays dans le monde, jusqu’à des continents entiers. Cela vient tout simplement de problèmes avec les maisons de disques afin d’obtenir les droits sur chaque morceau de leur catalogue.

post image

Conclusions

En somme, comme vous pouvez le voir les services d’écoute de musique en ligne à la demande ont de très beaux jours devant eux, bien qu’ils disposent de certains problèmes récurrents qui pourront freiner quelques utilisateurs. Cependant, cela n’est rien comparer aux possibilités qu’ils nous offrent et comme vous avez pu le voir, c’est tout juste l’an dernier que l’explosion de ces services a vraiment eu lieu.

Avec des chiffres prometteurs comme nous venons de voir, Apple et Beats, Google et sa plateforme YouTube, et enfin Amazon qui seraient en train de nous préparer leur service musical en ligne. En effet, ces chiffres ne sont pas passés inaperçus auprès de ces géants de l’Internet et comptent eux aussi croquer dans la galette. Mais pour l’instant aucun de ces services n’a été confirmé, alors en attendant, nous pouvons nous diriger vers l’une des trois meilleures alternatives du moment.

Partagez sur votre site:

Quentin Delcloo

Bonjour à tous, mon nom, Quentin, fan de la première heure de jeux vidéo en tout genre, enfin presque, je n’irais quand même jusqu’à aller acheter le dernier opus de Barbie au centre équestre ! De même que je reste informer des dernières nouveautés informatiques, car ce domaine m’intéresse tout particulièrement et le plus chouette c’est que mes passions font partie de mon travail ! Téléspectateur assidu de toutes les ...

PW0-204 braindumps 3001 braindumps 050-720 braindumps 070-480 braindumps 070-487 braindumps 1Z0-062 braindumps 1Z0-597 braindumps 1Z0-899 braindumps 250-310 braindumps 350-018 braindumps 400-051 braindumps 70-178 braindumps 70-331 braindumps 70-413 braindumps 70-465 braindumps 70-467 braindumps 70-484 braindumps 70-485 braindumps 74-338 braindumps 74-344 braindumps 810-420 braindumps 98-367 braindumps 400-101 braindumps 70-410 braindumps 050-SEPROAUTH-02 braindumps 200-120 braindumps MB2-703 braindumps 070-462 braindumps 70-462 braindumps 70-461 braindumps 070-410 braindumps JN0-102 braindumps 70-411 braindumps C_TADM51_731 braindumps C4090-958 braindumps 70-483 braindumps EX300 braindumps 070-461 braindumps MB2-702 braindumps MB7-702 Certification exam 220-802 Certification exam 400-101 Certification exam 646-206 Certification exam 700-501 Certification exam 70-480 Certification exam C4040-108 Certification exam MB2-701 Certification exam 070-411 Certification exam 100-101 Certification exam 640-554 Certification exam 700-505 Certification exam 70-457 Certification exam 70-460 Certification exam C2150-197 Certification exam EX0-001 Certification exam 070-243 Certification exam 70-466 Certification exam C_THR12_66 Certification exam C4040-225 Certification exam 1Z0-061 Certification exam 70-347 Certification exam C4090-452 Certification exam VCP-550 Certification exam 070-177 Certification exam 070-412 Certification exam 70-417 Certification exam 70-463 Certification exam 70-488 Certification exam C_HANATEC131 Certification exam C2090-303 Certification exam C2090-614 Certification exam 70-331 Certification exam MB5-705 Certification exam 070-247 Certification exam 070-347 Certification exam 070-463 Certification exam 300-206 Certification exam 70-243 Certification exam 74-325 Certification exam C2020-622 Certification exam C2030-283 Certification exam C2090-540 Certification exam C2180-278 Certification exam HP0-J73 Certification exam ICBB Certification exam 070-246 Certification exam 070-341 Certification exam 070-417 Certification exam 070-457 Certification exam 070-458 Certification exam 1Z0-481 Certification exam 1Z0-599 Certification exam 300-207 Certification exam 70-246 Certification exam 70-414 Certification exam A00-240 Certification exam C_TAW12_731 Certification exam C4030-670 Certification exam C4040-224 Certification exam C4090-450 Certification exam C4120-783 Certification exam EX200 Certification exam MB2-700 Certification exam MB3-700 Certification exam MB6-869 Certification exam OG0-093 Certification exam VCP-510 Certification exam VCP550 Certification exam 070-178 Certification exam 070-331 exam dumps 070-467 exam dumps 070-667 exam dumps 070-684 exam dumps 070-687 exam dumps 1Z0-051 exam dumps 1Z0-060 exam dumps 1Z0-478 exam dumps 1Z0-485 exam dumps 1Z0-897 exam dumps 200-120 exam dumps 220-801 exam dumps 500-201 exam dumps 70-346 exam dumps 70-412 exam dumps 70-458 exam dumps 70-486 exam dumps 820-421 exam dumps 820-422 exam dumps C2170-008 exam dumps C2180-275 exam dumps C2180-276 exam dumps C4040-123 exam dumps JN0-343 exam dumps M70-201 exam dumps M70-301 exam dumps NS0-504 exam dumps 70-410 exam dumps PW0-204 exam dumps 3001 exam dumps 050-720 exam dumps 070-480 exam dumps 070-487 exam dumps 1Z0-062 exam dumps 1Z0-597 exam dumps 1Z0-899 exam dumps 250-310 exam dumps 350-018 exam dumps 400-051 exam dumps 70-178 exam dumps 70-331 exam dumps 70-413 exam dumps 70-465 exam dumps 70-467 exam dumps 70-484 PDF exams 70-485 PDF exams 74-338 PDF exams 74-344 PDF exams 810-420 PDF exams 400-101 PDF exams 70-410 PDF exams 050-SEPROAUTH-02 PDF exams 200-120 PDF exams MB2-703 PDF exams 070-462 PDF exams 70-462 PDF exams 70-461 PDF exams 070-410 PDF exams JN0-102 PDF exams 70-411 PDF exams C_TADM51_731 PDF exams C4090-958 PDF exams 70-483 PDF exams EX300 PDF exams 070-461 PDF exams MB2-702 PDF exams MB7-702 PDF exams 220-802 PDF exams 400-101 PDF exams 646-206 PDF exams 400-101 PDF 70-410 PDF 050-SEPROAUTH-02 PDF 200-120 PDF MB2-703 PDF 070-462 PDF JN0-102 PDF 70-411 PDF C_TADM51_731 PDF C4090-958 PDF 70-483 PDF EX300 PDF 646-206 PDF 700-501 PDF 70-480 PDF C4040-108 PDF MB2-701 PDF 070-411 PDF 070-243 PDF 70-466 PDF C_THR12_66 PDF C4040-225 PDF 1Z0-061 PDF 70-347 PDF 70-488 C_HANATEC131 C2090-303 C2090-614 70-331 MB5-705 C2020-622 C2030-283 C2090-540 C2180-278 HP0-J73 ICBB 1Z0-599 300-207 70-246 70-414 A00-240 VCP-510 VCP550 070-178 070-331 070-467 070-410 JN0-102 70-411 C_TADM51_731 C4090-958 400-101 646-206 700-501 70-480 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-417 70-463 70-488 C_HANATEC131 C2090-303 C2030-283 C2090-540 C2180-278 HP0-J73 ICBB MB3-700 MB6-869 OG0-093 VCP-510 VCP550 070-178